Pourquoi les socialistes auraient tout intérêt à relire les ouvrages de Jean Jaurès

 

Conclusion de l’article envoyé par Michel GoutyPhoto Jaurès

« Nous le Peuple, nous vous disons en conséquence que nous voulons recouvrer la souveraineté dont vous nous avez privés en l’aliénant à des puissances financières et technocratiques sans légitimité démocratique.
Voilà pourquoi, si plutôt que de vous raidir, vous nous écoutiez avec attention et bienveillance, vous sauriez entendre que ce n’est pas une demande d’ordre, d’autorité et d’adaptation aux exigences de la compétition économique que nous vous adressons, mais une impérieuse exigence de démocratie et de justice.
Le gouvernement et le Parti socialiste ne doivent donc pas se voiler la face, au travers de l’abstention et du vote bleu-marine, c’est bien un ultimatum que le Peuple vient de leur lancer ainsi qu’au président de la République, qui avait eu la belle audace jaurésienne d’affirmer : « mon ennemi est la finance ».
Voilà pourquoi, si plutôt que de se réformer eux-mêmes, la seule réponse que le gouvernement et le Parti socialiste apportent au Peuple, c’est de le sommer de se ressaisir moralement et de l’exhorter à faire de nouveaux efforts, il y a tout à parier que le Peuple se chargera de les anéantir politiquement et cela dès les élections européennes.
On peut trouver cela regrettable mais cela s’appelle la démocratie, le pouvoir du Peuple.
Quand le Parti socialiste abdique le « rêve français » de justice sociale, il s’abolit lui-même comme Parti socialiste.
Mais le Parti socialiste est-il encore un parti populaire et démocratique animé par l’idéal jaurésien de justice sociale ? » »

AU SECOURS! JAURES REVIENT![15126] AU SECOURS! JAURES REVIENT![15126]

 

Laisser un commentaire