Pour la Défense et le Développement du Bureau de Poste de Beautour à Vertou

 

La Poste solutions business à Beautour Vertou

La Poste, pour tenter de justifier la suppression de certains bureaux de postes, tente de réduire l’amplitude des horaires d’ouverture: ici envisager  uniquement l’ouverture des matinées de 9h30 à 12h, du mardi au samedi. Ensuite, il s’agit d’ expliquer une baisse de la fréquentation utilisant la baisse de le l’activité aux guichets, l’usage des prestations internet, l’éventuel présence d’un distributeur de billets….la diminution des prestations, la suppression du nombre de guichets….

La poste dans ses publications n’a plus que « des clients »bannissant les « usagers », tout en expliquant qu’elle s’implique dans une conception du développement durable conduisant à repeindre en vert certaines de ses activités. En réduisant les amplitudes d’ouverture au public, elle favorise les déplacement des usager avec leurs véhicules source d’émissions supplémentaires de Gaz à effet de Serre dans l’atmosphère.

Voici l’expression de Michel Gouty , Président du Collectif Citoyen au nom du Collectif.

DECLARATION du Collectif citoyen

« Pour la Défense et le Développement du Bureau de Poste de Beautour »

 la Direction de la Poste préfère la rentabilité financière aux intérêts des usagers et des personnels.

Depuis plusieurs années, le Bureau de Poste de Beautour est l’objet de nombreuses remises en cause, par la Direction de la Poste, dans sa capacité à assurer les meilleures conditions d’accueil et de service pour les usagers.

Les multiples mobilisations exemplaires des Beautourois, impulsées par le Collectif citoyen, ont permis de sauvegarder ce service public postal de proximité, dans un quartier qui connaît une forte et constante augmentation de sa population ( 6 000 habitants).

En 2009, le projet de réduire de moitié les heures d’ouverture, qui avait reçu l’aval de M laurent Dejoie, Maire de Vertou, a été repoussé.

Ensuite, la Direction de la Poste a continué son travail de sape, pour fragiliser ce bureau.

Ainsi, le lundi matin a été fermé, puis en 2013, c’est la fermeture du lundi après-midi.

Fin 2016, nouvelle attaque, avec la fin du retrait des colis au bureau, sans aucune concertation des facteurs et des usagers.

Les usagers devant se rendre au centre de tri de la Vertonne, avec une amplitude d’horaires très limitée et créant des difficultés supplémentaires pour les personnes âgées et handicapées.

Janvier 2017, réduction d’1h sur la semaine. Cette mesure paraît dérisoire, mais elle prépare des décisions plus graves pour la pérennité du bureau.

(voir plus loin )

La conséquence de ces décisions, c’est que nous assistons à une RUPTURE de l’EGALITE TERRITORIALE sur la même commune, puisque le bureau de Vertou-centre continue a fonctionner du lundi au samedi et propose le retrait des colis.

Nous constatons que les Beautourois deviennent des citoyens de seconde zone, inégaux devant le service public postal, alors qu’ils payent les mêmes impôts que l’ensemble des Vertaviens.

La Poste, entreprise publique à 100%, devenue en 2010 société anonyme, malgré l’opposition massive des citoyens ( votation citoyenne ) à ce processus de privatisation, n’a pas de problème financier :

— le bénéfice de La Poste a bondi de 23,9% en 2015, s’établissant à 635 millions d’euros.

— le chiffre d’affaire du Groupe a grimpé de 4%, s’élevant à 23 milliards d’euros.

— La Poste a reçu 318 millions d’euros de l’Etat, donc des contribuables, à travers le Crédit Impôt Compétitivité et Emploi ( CICE )

— dans le même temps, La Poste supprime des emplois ( -7200 en 2015 ) et a recours à la précarisation et à des techniques managériales fragilisant les personnels.

Alors, pourquoi La Poste accélère t’elle la réduction du réseau postal en fermant des bureaux et en réduisant massivement les horaires d’ouverture ?

PARCE QU’ELLE A FAIT LE CHOIX DE LA RENTABILITE FINANCIERE A COURT TERME !!!

Dans le sens du rapport de la Cour des Comptes qui recommande « d’accélérer sa transformation pour assurer son équilibre financier », « de réduire les coûts de ses réseaux en poursuivant la réduction de ses effectifs et maîtrisant l’évolution des rémunérations »,

 « d’accélérer fortement les transformations des bureaux à faible activité en zone urbaine et zone rurale » ; « d’élaborer des scénarios de réorganisation du réseau des facteurs ».

Et dans la logique de la politique de réduction des dépenses publiques préconisée par le Pacte budgétaire européen, entraînant moins de services publics, donc moins d’égalité entre les citoyens.

 La Poste touche des « fonds de péréquation » pour financer la transformation des bureaux de Poste en Agence Postale Commerciale (APC) et en Relais-Poste-Commerçants (RP).

Une Convention de « présence postale territoriale » de 2017 à 2020, entre l’Etat, l’AMF

( Association des Maires de France ) et La Poste, entérinant l’accélération de la réduction du service public postal, prévoit de ne plus solliciter l’accord préalable du Conseil municipal (prévu lors de la convention 2014-2016 ) pour les transformations des bureaux de Poste.

Seul, l’accord préalable du Maire serait sollicité.

C’est un recul grave de la démocratie locale.

Le projet de la Poste, pour le bureau de Beautour, est très inquiétant et très dangereux pour son devenir, car, à partir de septembre 2017, il prévoit uniquement l’ouverture des matinées de 9h30 à 12h, du mardi au samedi.

C’est la mise à mort programmée du bureau de Poste de Beautour.

 Ce projet, non encore dévoilé par la Direction de la Poste, a été révélé par les organisations syndicales, qui ont joué le rôle de « lanceur d’alerte ».

 A une question de Sophie Julé ( élue de la liste « Pour une Alternative de Gauche à Vertou – l’Humain d’Abord ! » ) lors du conseil municipal du 15 décembre 2016, M le Maire de Vertou a refusé d’opposer son « véto » et s’est montré rassurant.

A l’expérience, nous savons que la Direction de la Poste, l’annoncera au dernier moment, sans aucune concertation.

Il ne faut pas baisser la garde, ni attendre la décision prise pour réagir.

Il est nécessaire et indispensable que la population prenne les choses en mains pour refuser cette nouvelle dégradation du service public postal.

Cette dégradation est source d’angoisse pour la population qui se sent délaissée.

C’est pour elle une rupture dans l’égalité territoriale et l’égalité d’accès à tous les services.

Le collectif citoyen va solliciter les Beautourois, les Vertaviens, proposer des initiatives tous azimuts, pour que le bureau de Poste de Beautour reste un service public de proximité et de qualité, dans l’intérêt des usagers et des personnels.

 

Michel GOUTY

Président du Collectif citoyen

bureau-de-poste-de-beautour-a-vertou

 

 

Laisser un commentaire