Liste Front de Gauche aux Régionales des Pays de la Loire

Camarades,

Quel que soit le regard que vous ayez sur l’association, à laquelle nous appartenons à titre personnel, « Place au Peuple, Front de Gauche 44 », elle pèse, même modestement, dans le paysage, elle libère la parole, permet aux citoyens de reprendre espoir et est, de ce fait un indicateur de terrain à Gauche.

Nous recevons les derniers articles parus dans la presse en boomerang. Le sentiment d’incompréhension voire de trahison pointe son nez. C’est désastreux pour des dizaines et des dizaines de milliers de Ligériens.

La situation sociale est sous très forte tension. Les salariés, les précaires, les chômeurs et les retraités ne supportent plus les situations dans lesquelles on les place. Les organisations syndicales n’arrivent que très difficilement à endiguer les dégradations. Trop souvent elles échouent faute de débouchés politiques. Les fins de mois sont difficiles pour un nombre croissant de nos concitoyens. Les libertés reculent, le sentiment d’insécurité sociale augmente. Le désespoir gagne.

Comment comprendre que le Front de Gauche, élargi, se déchire sur la question de Notre Dame des Landes alors qu’un accord, quasi général,était trouvé ?

Si vous ne tentez pas franchement, tous, une sortie par le haut, vous prenez le risque d’associer, le Front de Gauche, ses composantes et ses partenaires, à l’image grandissante et détestable que nos concitoyens se font de la pratique politique quand notre association travaille à les y réconcilier.

Vous prenez le risque de créer une crise de confiance à Gauche dans la Région.

Vous prenez aussi le risque de contribuer à gonfler les rangs des abstentionnistes et à désespérer définitivement toutes celles et ceux qui croient à la transformation profonde de la société comme le porte le Front De Gauche.

Vous prenez enfin le risque de ne même pas dépasser le seuil des 5%, ce qui signifierait la mort des uns et des autres.

Nous nous étions adressés à vos organisations politiques, sans recevoir à ce jour de réponse. Dans cette adresse, nous souhaitions un large rassemblement de la gauche progressiste et anti austéritaire. Nous souhaitions un démarrage rapide de la campagne et nous nous disions disposer à la mener.

Les provocations, les invectives, les manipulations, les péchés par omission, les désinformations, d’où qu’ils viennent ne servent que la division. Le scenario du spectacle qui nous est livré ces derniers jours est mauvais. Il doit vite être réécrit pour trouver une issue de rassemblement favorable aux luttes que nous aurons à mener dans la rue comme dans les institutions.

Les adhérents et sympathisants de l’Association Place au Peuple FDG 44
Secteur Brière – Saint Nazaire

Laisser un commentaire