Les armes françaises utilisées contre les civils au Yémen, un crime contre l’Humanité potentiel

Le « Bahri Yanbu », cargo saoudien n’a pu charger les armes en France grace à la mobilisation citoyenne et syndicale depuis plus d’un mois

Le « Bahri Yanbu », amarré au port de Tilbury, dans l’Essex, en Angleterre, le 7 mai dernier. AFP/Ben Stansall

 

 

 

 

« Je n’ai pas connaissance du fait que des armes [françaises] soient utilisées directement au Yémen », affirmait la ministre des Armées, Florence Parly le 20 janvier 2019, sur France Inter. Et pourtant : elles sont présentes sur terre, sur mer et dans les airs, si l’on en croit un rapport de 15 pages classé « confidentiel Défense » de la Direction du renseignement militaire (DRM), daté du 25 septembre 2018, révélé par Disclose en partenariat avec la cellule investigation de Radio France

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/06/07/guerre-au-yemen-la-france-respecte-t-elle-ses-engagements-sur-les-ventes-d-armes_5473219_4355770.html

Laisser un commentaire