131ème Huma-Café® Le lieu Unique 17 05 2019 La question de la gentrification urbaine

.

Jean Rivière est maître de conférences à l’Institut de géographie et d’aménagement régional de l’université de Nantes (IGARUN). Rattaché à l’équipe « Espaces et sociétés » (ESO ; UMR CNRS 6590), ses recherches s’inscrivent dans le champ de la géographie sociale et sont centrées sur l’étude de la dimension spatiale des inégalités et des rapports de pouvoir. Ses travaux articulent les recompositions sociologiques en cours dans les mondes (péri)urbains avec les comportements électoraux qui s’y expriment.

Il a récemment coordonné les dossiers thématiques « Élections présidentielles : les votes des grandes villes françaises au microscope » (2017) pour Métropolitiques et « Géographie et sociologie électorales : duel ou duo ? » (2014) pour L’Espace politique. Il tente plus largement de construire des ponts entre géographie, sociologie et science politique dans le champ de l’analyse électorale

Vendredi 17.05.19 18h au Lieu Unique (Foyer Haut) Quai Ferdinand-Favre à Nantes

Omniprésent dans les médias, mais aussi dans le champ politique et dans le langage ordinaire, le terme «bobo» n’est pas neutre et ses variantes («boboïsation»,«boboïsé ») tendent à simplifier, et donc aussi à masquer, l’hétérogénéité des populations et la complexité des processus affectant les espaces urbains qu’ils prétendent décrire. Ces termes ne permettent pas de saisir et de caractériser la diversité des logiques et des mécanismes, et aussi des contradictions à l’œuvre dans les phénomènes de « gentrification » urbaine aujourd’hui.

Laisser un commentaire